Vidéos

Mes articles dédiés à la vidéo 4K construites à partir de photos ou de vidéos.

Cette article devrait nous faire comprendre les différences de format entre la photo numérique et la vidéo. C'est un aspect essentiel à considérer lors de la construction de vidéos à partir de photos et pour obtenir des vidéos de haute qualité.

Actuellement je construis toutes mes vidéos avec le format MPEG-4 4K 3840*2160, ce qui correspond au téléviseur 4K 16:9 du marché aujourd'hui. 

La photo présentée ici possède un nombre impressionnant de pixels: 6265 x 4177. Elle a été prise à l'exposition universelle de Milan en 2015 avec un Samsung NX1, un appareil de photo hybride possédant un capteur de 28 Mpixels.

 

Les rectangles A, B et C sont au format 16*9.

Je commence par les rectangles B et C. Ce sont des rectangles 16*9 qu'on pourrait donc visionner sur un téléviseur 4K.
Ces deux rectangles ont une dimension en pixel de 3840x2160, c'est à dire exactement le format désiré pour ces vidéos 4K. Si la qualité de la photo est au top, on aura donc le maximum de qualité pour notre production de vidéo.
L'éditeur de vidéo nous permettra par exemple de faire une transition, un mouvement entre la zone B et la zone C.

Ce n'est pas nécessaire d'être précis aux pixels prêts, mais cela nous donne une idée de ce qu'il faudrait faire ou ne pas faire (comme par exemple celle de prendre un rectangle vers les personnes à côté du parasol, on n'aurait alors pas assez de pixels pour une qualité correcte). La vidéo doit être composée de différentes photos ou sections de photos de qualité similaire. Sinon, nous aurons le sentiment d'une vidéo trouble dans certaines séquences et principalement sur les scènes fixes.
En vidéo nous savons aussi que l'effet de mouvement atténue la mauvaise qualité de la source vidéo. Cela se remarque par exemple lors de l'arrêt sur une image vidéo sur un téléviseur.

Le rectangle A en traitillé représente un autre aspect de la prise de photo dédié à la vidéo. Ce n'est jamais trop bien de cadrer "photo". Nous aurons alors plus de peine pour naviguer avec le logiciel de construction vidéo sur les zones verticales à gauche et à droite.
Il faut donc privilégier des photos plus larges sur la partie horizontale: on zoomera un peu moins avec notre appareil, surtout s'il possède un capteur de qualité.

Nous comprendrons qu'il faudra éviter des photos prises en vertical s'ils sont dédiés à la vidéo, même si on a, en théorie, assez de pixels ou que ces photos peuvent être déposées en PIP (picture in picture) verticalement.

Lors de prises de photos en basse lumière sans trépied, c'est à dire avec un ISO élevé, un autre problème peut apparaître avec des qualités d'image limitées. Il faudra donc garder dans le logiciel des rectangles de sélection suffisamment grands.

Cette vidéo Youtube de démonstration nous montre ces différents aspects, avec:

  1. Au départ, nous n'avons pas le format 16*9. Il y a donc deux zones noires de chaque côté.
    C'est bien le rectangle A en traitillé qui doit être le départ correct de la vidéo, à la seconde 6 (0:06).
  2. Tout à la fin: le rectangle choisi n'a plus assez de pixels, l'image devient trouble (à partir de 0:22).
  3. Un autre aspect lors de la transition entre B et C (à partir de 0:08), et rien à voir avec la qualité de la photo: effet de flottement dû aux lignes horizontales et verticales du toit de gauche: c'est normal en vidéo. Il faudrait alors les éviter ou ralentir drastiquement le mouvement.

C'est devenu un de mes loisirs préférés depuis 2014.

Pour créer mes vidéos, j'utilise Powerdirector 15. Je ne sais pas si je trouverai le temps un jour de donner plus de détails, car il y a beaucoup, vraiment beaucoup de fonctionnalités et d'options. Il y a peu de vidéos Youtube très complètes et riches, et j'ai juste choisie celle-ci, pour donner une idée:   TUTO : Comment utiliser CyberLink PowerDirector 15. Ce n'est pas terrible terrible, mais un bon début. Il est aussi possible de télécharger le manuel en français pour se faire une idée, voir télécharger une version d'essai à 30 jours. 
Moi-même j'utilise PhotoDirector 8 pour éditer et corriger mes photos. Personnellement je le préfère à Lightroom d'Abobe, certainement parce que je connais mieux ce logiciel.

Quelques liens quand-même: Cyberlink en français et pourquoi pas le Learning Center en anglais. On trouvera des dizaines de documents ou de vidéos sur le Web, par une simple recherche sur le Web (comme un "powerdirector pip effects"), recherches en français ou mieux encore en anglais. Les articles sont parfois dédiés à des versions plus anciennes, mais cela reste souvent applicable. 


Voici un exemple sur YouTube d'une de mes vidéos élaborées uniquement avec des photos :
>>> Givre - Belfaux - Suisse - Décembre 2016 (UHD-4K)

Bien mettre la définition écran (YouTube en bas à droite) à au moins 1080p HD (Paramètres/Qualité), voir plus haute, si on possède une bonne bande passante.

J'en ai déjà construite plusieurs dizaines avec des photos et des vidéos de vacances. Celle avec la famille et les petits enfants sont des souvenirs inoubliables et beaucoup plus facile à conserver que nos vieux films vidéos sur cassettes.  

Elles ne font un sens que sur des écrans hautes définitions, donc sur un téléviseur 4K. Ce sont des merveilles.

Les longues vidéos de famille ou privée ne font pas trop de sens pour être déposées sur le net (Youtube au autres): elles sont beaucoup trop grosses et la bande passante ne serait pas suffisante.
Typiquement une vidéo de 5 minutes, avec la meilleure des qualités, nécessitent un fichier MP4 d'environ 2 Gbytes (suivant le contenu évidemment)! 

Par contre la technique pour construire ces vidéos peut très bien être utilisée pour réussir de belles vidéos en HD et moins gourmandes en bande passante.

Le point de départ, c'est d'avoir à disposition de très bonnes photos, voir des fichiers vidéos 4K. La qualité doit être au top, en particulier à basse lumière.
Une photo est un rectangle, et c'est mieux qu'il soit horizontal. On le comprendra aisément. La dimension de ces photos en pixel doit être la plus grande possible.
Ici est expliqué plus en détail le mécanisme et le pourquoi: Format UHD - Photos et vidéos.

Lors de la retouche des photos qui composeront la vidéo, il faudra adopter des corrections uniformes. On ne va pas par exemple "pousser" un ciel bleu (saturation plus élevée et intensité plus faible) pour une photo et pas pour les autres.
Ce principe est d'ailleurs valable lors de la préparation d'un ensemble de photos qu'on va importer dans un logiciel de livre photo.