Menu Fermer

Électricité - Utilisation d'un compteur intelligent pour régler sa consommation

Auteur: Jean-Bernard Boichat         Belfaux – Suisse
Date de la dernière modification: 20 février 2024

J’ai reçu mon compteur intelligent fin octobre 2023 et voici mes premières conclusions plus que mitigées. Début 2024, j’ai rajouté les trois morceaux suivants (il faudra les reprendre ces trois premiers mois et recadrer les infos de tout le document).

 
CONCLUSION POUR LES PARESSEUX!

Si ce document vous semble trop long à lire, vous pouvez vous arrêter après cette première conclusion:
Ce compteur intelligent n’apporte absolument aucune aide!

Il y a tellement de différences entre les trois tarifs, c’est à dire de jour, de nuit et de reprise, ceux qu’on utilise pour estimer sa facture, qu’il est impossible de déterminer correctement de possibles grosses économies. Ce compteur ne se focalise pas du tout sur ces tarifs et ne peux pas déterminer comment distribuer correctement sa consommation sur la journée à des buts économiques!

Un autre article en travail va consolider mes opinions et remarques sur ces sujets: 

Analyse de ma facture d’électricité du Groupe E – 2024

J’ENFONCE LE CLOU ICI !!

 
Entre le 8 et le 14 janvier 2024, pas de soleil du tout sur le plateau Suisse! Il fait froid dehors (en dessous de 0 degré toute la journée)  et il faut chauffer.Comme on dit: ça masse en kWh, une grosse partie de ma facture annuelle. Pendant 7 jours, c’est le même type de graphique.

Comment faire des économies, et c’est l’argument de l’installateur, du pouvoir et des bienfaits de ce compteur.
MAIS CE COMPTEUR SUPER INTELLIGENT NE SERT À RIEN ICI.  

Toutes autres appareils, lave vaisselle, lave linge, cuisine, chauffe-eau et autres sont complètement dilués dans la consommation du chauffage.

Il faudra d’autres outils, comme expliquer par exemple dans mon article:

  Comment régler sa pompe à chaleur pour une consommation optimale d’électricité

 On pourra alors jouer avec les réglages des heures et des niveaux de la pompe à chaleur, et distribuer la consommation entre les bas et haut tarifs.

 
A FAIRE POUR LES DETENTEURS DE PANNEAUX SOLAIRES!

Je dois encore mettre l’accent sur l’autoconsommation! Tout le monde en parle et pousse le consommateur à autoconsommer! Mais consommer quoi! Juste pour consommer!
Il est très facile de montrer qu’on y arrive pas: presque tout passe en reprise.

Il faut absolument mettre l’accent sur les tarifs de jours et de nuit!
Il faut distribuer la consommation sur ces deux tarifs, voire les jours ensolleillés, afin de diminuer sa facture.

 
Ce document étant devenu trop chargé et j’ai transféré une partie dans un nouvel article, dédié aux économies d’énergie, l’utilisation d’autres outils et l’impact sur nos factures d’électricité: 
  
Comment réduire sa consommation d’électricité!

Cet article pourrait aussi aider les propriétaires dans le dimensionnement, voire de la pertinence ou non, dans  l’investissement d’une installation solaire.

Ce compteur “intelligent” est évidemment plus facile pour la facturation effectuée par le distributeur. Quelques semaines après son installation et le relevé manuel de l’ancien, j’ai donc reçu une première facture électrique.

Les données présentées dans la partie Mesure de la facture PDF m’indiquent, qu’actuellement en 2023, mes panneaux solaires nécessitent une production deux fois supérieure à ma consommation, si je désirais une facture au montant minimum, c’est à dire sans bénéfice.

 
Je viens de recevoir un courrier du distributeur m’indiquant les nouveaux tarifs pour 2024, et on n’a pas besoin d’intelligence artificielle ou de compteur électrique aussi intelligent que celle que l’IA, pour déterminer, qu’il faudra désormais, depuis janvier 2024, une production trois fois supérieure (la reprise reste identique et les deux autres explosent). 
Est-ce une arnaque ou un scandale ou une farce?
La réponse est facile et expliquée ci-dessous!

C’est vraiment plus facile, si je présente le résumé mentionné ci-dessus.

Les 6’295 kWh de la reprise sont à multiplier par le tarif de reprise. Le résultat doit être comparé avec les kWh du bas tarif multiplier par son tarif (nettement plus haut que la reprise) plus la partie en haut tarif, encore plus haute.

 
Les données présentées ci-dessus montre que ma consommation en bas tarif est plus haute. Cela peut paraître étrange, mais c’est basé sur le fait qu’en 2023 et avant (encore plus), le tarif de reprise était proche du tarif de nuit. Donc c’était mieux au niveau facture. Un chauffage de nuit par le sol à basse température reste mieux dans la masse de la maison, qu’on pourrait représenté comme une réservoir batterie dans la maison.

A partir de 2024, je dois tout réviser mes formules et réglages en essayant de jouer avec l’autoconsommation (on verra que c’est presque impossible). Une série de journée de novembre 2023 avec peu de soleil et/ou de la pluie, m’ont permis de constater, grâce à ce compteur intelligent, que, malheureusement on injecte beaucoup trop dans le réseau (c’est à dire la reprise) et qu’il n’y a aucun bénéfice avec un tarif de reprise trop bas et un tarif de jour beaucoup trop haut. 
Un chauffage ne fonctionne pas en continu, et lorsqu’il ne fonctionne pas … tout part dans le réseau à un prix de reprise dérisoire.

Présentation de l’arnaque

Cette partie de graphique tirée du compteur pour le 17 novembre 2023, avec peu de soleil, montre cette arnaque! Nous sommes entre 7:45 et 17:00.
Sur les pointes jaunes à 11:00 et 14:00 c’est la reprise. Les montagnes bleus c’est quand le chauffage fonctionne. On ne voit pas évidemment l’autoconsommation!

En 2024, le coût de la partie chauffage en bleu ce sera 2.4 fois le tarif de reprise en jaune!
Trouver l’erreur ou le voleur!


J’habite en Suisse, dans le canton de Fribourg, et le compteur a été installé par le
Groupe E, un producteur et distributeur d’électricité en Suisse.
 Comme indiqué dans ce lien, le compteur intelligent SAGEMCOM XT211 devrait permettre d’optimiser ma consommation d’énergie selon les dire du distributeur.

Pour ceux qui sont clients du Groupe E: https://my.groupe-e.ch/energy

D’autres liens intéressants pour la Suisse:
Réseaux intelligents (Smart grids) et systèmes de mesure intelligents (Smart Metering)
Déploiement des compteurs d’électricité intelligents (SIG)

Le chauffage étant chez moi la partie essentielle, c’est à dire une pompe à chaleur géothermique et un chauffage au sol à basse température (pièces réglées individuellement (vannes manuelles)), on pourrait très bien se passer de ce compteur pour faire des économies en kWh et de facture, voir Comment réduire sa consommation d’électricité!


Une autre analyse

Avant de consulter d’autres documents et d’autres sources, comme par exemple LE POTENTIEL DES COMPTEURS INTELLIGENTS, j’ai voulu d’abord me faire mon propre avis!

J’ai l’impression que ce compteur ne va pas vraiment aider le consommateur ordinaire, mais plus le fournisseur.

Le fournisseur doit réguler son réseau, mais aussi faire son business. 

Le client, lui, va rechercher avant tout à réduire sa facture électrique en consommant mieux et donc en jouant sur ces appareils et les différents tarifs à sa disposition. Il faudra aussi essayer d’amortir ces investissements.

Sur les graphiques qui suivent, l’axe vertical représente des kW. Ce sont évidemment les kWh qu’on a besoin pour déterminer l’impact sur sa facture!

Ce premier graphique présenté ici s’obtient depuis l’espace client du Groupe E (un compte nécessaire):

Dans les semaines qui viennent, je devrais pouvoir en dire un peu plus à partir de ces premiers graphiques … plutôt intéressants! Cet affichage permet de montrer la consommation et le surplus solaire provenant d’une installation photovoltaïque, et ceci par journée depuis la précédente (pas de mesures en temps réel).

Il est aussi possible de télécharger une feuille Excel montrant les valeurs en kW de la consommation et du surplus solaire, avec la date et pour chaque 15 minutes. En naviguant sur la courbe du graphique de la page Web concernée, on peut voir aussi les valeurs présentes dans cette feuille Excel.  

Ces données n’indiquent pas la production des panneaux ni l’autoconsommation. C’est dommage et normal.

De plus on a aucune idée de la facture finale ni des coûts en bas ou haut tarif. Réduire sa consommation c’est important, c’est bien, mais régler ces appareils en fonction de ces tarifs, pour diminuer sa facture, c’est encore plus important!

Afin de faciliter l’analyse journalière de notre consommation, la feuille Excel devrait inclure les colonnes 1.8.1, 1.8.2, 2.8.1 et 2.8.2 du compteur intelligent XT211 (le mode d’emploi, avec ces codes, n’est disponible, je crois, que pour les clients du Groupe E). J’y reviens ci-dessous!

Chaque nouvelle année, nous sommes confrontés à de nouvelles hausses des tarifs de l’électricité et à la stagnation du tarif de reprise. Une autre analyse globale et saisonnière est nécessaire.


Mes premiers commentaires sur le graphique:

  • Il faudrait des lignes verticales suffisamment épaisses pour identifier plus précisément les heures de consommation, plus encore sur un smartphone! Des zones plus claires ou foncées pourraient indiquer la présence de différents tarifs!
  • La charge de la batterie de ma voiture a été démarrée à 21:00 le soir d’avant et c’est terminée vers les 2:00 du matin (heures creuses à des fin d’économie.).
  • Dans cette première partie bleue, on voit deux pics bleus en dessus du niveau de 6kW: cela correspond à la pompe à chaleur (géothermie) qui s’est enclenchée pour le chauffage ou l’eau sanitaire!
    Et pourquoi 6kW: c’est la valeur que j’ai fixée dans la voiture pour ne pas passer au maximum (charge de 11kW de la borne) afin d’analyser la charge!
    En fixant une charge de 11kW et en chargeant la voiture vers les midis (heures pleines), nous n’aurions jamais assez de puissances des panneaux et le tarif plein serait alors utilisé.
  • Dans l’idéal, il faudrait donc ajouter des panneaux!
    Lorsque la pompe à chaleur s’arrête, elle s’arrête d’un coup. Ce devrait être une ligne verticale nette. Le graphique est faux! Autrement dit, même si c’était possible, il n’est pas envisageable de calculer la surface du bleu pour estimer ou calculer les kWh sur une tranche ou la journée, donc la consommation.
  • Après 21:00 (début du bas tarif) on voit à nouveau les pics de la pompe à chaleur.
  • Avant 21:00 et entre 7:00 et 10:00, il n’y a pratiquement pas de chauffage (églage sur la pompe) et par grand froid un poêle est utilisé.
  • Les trous dans le jaune vers les 13:00 et 15:00, c’est magnifique: l’autoconsommation de la pompe à chaleur!
  • Ce compteur est sensé nous aider à faire des économies! RIDICULE! La puissance de la pompe (vers les 4kW) est bien inférieure à la production. Tous les autres appareils sont aussi “dilués” dans cette partie jaune. C’est IMPOSSIBLE de déterminer quels appareils en autoconsommation dépensent quand même trop de kWh! 
  • Le réglage du chauffage est donc essentiel. Chez moi, c’est la plus grosse partie de la facture annuelle. Il faut donc faire une étude ou des mesures séparées: voir Comment régler sa pompe à chaleur pour une consommation optimale d’électricité.
  • Ce graphique, ici, c’est pour novembre, ce n’est pas génial au niveau production, mais mieux que janvier et des journées sans soleil!
  • Attention à l’impression visuelle. Si on a un jour chaud, peu de consommation et peu de soleil, on aura l’impression visuelle que c’est un bonne journée avec une partie jaune importante. Mais c’est inexact et même faux. Les pics peuvent être importants: ce qui compte c’est l’intégral de la courbe et les facteurs liés aux bas et haut tarifs ainsi que l’autoconsommation (ces trois valeurs ne sont pas présentes sur ce graphique)!
    Sur le graphique en vertical, ce sont des kW. On ne peux rien faire avec des kW: ce sont les kWh qui sont importants. 


Mes premiers commentaires sur la feuille Excel:

  • Sur le graphique ci-dessus on voit une pointe avant 4:00. On l’a retrouve sur le feuille Excel à 3:45, c’est à dire de 3.59 kW.

  • A 4:00 on a 0.203 kW et 0.197kW à 4:15! C’est correct: le “bruit de fond” de la maison avec ces équipements non éteints comme le congélo et le frigo!

  • Que se passerait-il si nous avions la pompe à chaleur active à 3:46 et qui stoppe à 3:59! J’aimerais bien le savoir! Ce qui compte pour le consommateur ce sont les kWh pour une tranche de temps qui correspond à des coûts dépendant du tarif à ce moment-là, donc à partir des compteurs 1.8.1, 1.8.2, 2.8.1 et 2.8.2, les valeurs de consommation (1.8), de reprise (2.8) et par tarif (.1 et .2). Une optimisation ne peut se faire que dans le temps!

     

Et pourquoi pas s’amuser un peu pour comprendre la bête, cet XT211!

C’était le 1 novembre 2023, où j’ai noté à la main la valeur en kW directement sur le petit écran du compteur: code 16.7.0 (puissance active instantanée en kW).

  • A 7:34 c’était 0.22kW depuis un moment, j’ai démarré le chauffe-eau en manuel (pas sur la pompe à chaleur), 4.14kW et ensuite un bouilloire, pour passer à 6.22kW
  • A 7:43 j’ai stoppé ces 2 consommateurs et repassé à 0.29kW
  • A 7:49 le micro-onde pour chauffer le pain pendant 5-6 minutes: 1.3kW
  • A 8:03 c’était 0.03kW (lumière sur les panneaux solaire) et j’enclenche le chauffe-eau en manuel et le force le chauffage (pompe à chaleur) pour atteindre 6.22kW
  • A 8:13, je stoppe tout et je reviens à 0.02 kW

 Il faut ensuite attendre une journée pour accéder au graphique et la feuille Excel.

Les valeurs indiquées sur la feuille Excel ne sont vraiment pas celle que j’ai notée. Il y a d’autres algorithmes. Ces mêmes valeurs de la feuille Excel pour ces points de mesure de 15 minutes sont visibles sur le graphique en se déplaçant avec le curseur de la souris. 

A 8:15 on a la valeur de 3.91kW alors qu’elle se trouve en fait 0.02kW et entre 8:03 et 8:13, c’était 6.22kW

Donc … je me suis bien amusé, et je n’ai toujours pas les kWh (à convertir en coût réél)!

Avant de recevoir ce compteur, je notais déjà les valeurs de consommation et de production, et évidemment, en kWh. Je le faisais sur une base de 15 jours et je vais continuer. Cela correspond aux compteurs 1.8.1, 1.8.2, 2.8.1, 2.8.2, plus ma production. Cela me permet de générer des graphiques Excel et de procéder à une analyse globale saisonnière avec une attention particulière aux mois d’hiver.

Ces graphiques journaliers me permettront de faire un réglage fin pour le chauffage et la charge de la voiture. Une analyse sous Excel m’a montré qu’il est possible de charger sa voiture en plein tarif sous certaines conditions (vous pouvez me contacter).

Pour certains appareils comme le lave vaisselle, je garderai sans doute le même principe: en journée ensoleillée ou en bas tarif!

Certaines personnes pourraient se demander pourquoi je ne parle pas de l’eau sanitaire: c’est relativement peu chez moi et la pompe à chaleur de nuit est un choix logique … pour l’instant! Plus la température du boiler est réglé haut, plus on reste inutilement sous la douche, plus cela affectera le porte-monnaie!

Ce second graphique, c’est quelques jours plus tard:

 

 
  • Les “pics” de consommations sont fins à cette saison à cause des températures extérieures relativement chaudes (le minimum mesuré la nuit ces jours: vers les 5-6 degrés).
  • Je suis satisfait du réglage de ma pompe à chaleur.
  • Elle est en réglage haut (mode jour) jusqu’à 7:00 pour profiter du tarif de nuit, comme après 21:00.
  • Mes panneaux sont orientés sud-sud-ouest, il faut profiter du soleil à cette saison (production jusqu’à 21:00 en été).

     

  • A 2:00 la pompe à chaleur s’occupe de mon chauffe-eau … et oui, je n’ai besoin que de 2kWh (mesure faite sur plusieurs mois)!?!
  • Entre 10:00 et 16:00 je fais repasser ma pompe à chaleur en mode jour pour bénéficier de l’autoconsommation.

  • Intéressant à 10:45: juste pas assez de soleil à cause d’un nuage. 
  • Pas mal de nuages à la mi-journée!
  • Vers les 8:00 … sans doute des machines à laver!
  • Si on avait eu moins de soleil: poêle au salon vers ou avant 16:00!

C’est là que le bât blesse :


Cela va être compliqué, vraiment compliqué, ici!

Hors de ce graphique, en n’utilisant que les totaux du compteur et la production indiquée sur mon onduleur, la journée c’est 5kWh en haut tarif, 13kWh en bas tarif, 11.5 kWh en reprise et 16.5 kWh en production.

Donc c’est absolument impossible de se faire une idée de ce qui se passe vraiment, des coûts réels voire de calcul d’amortissement. Il manque les tarifs et l’autoconsommation.

Si on veut se créer des algorithmes de calcul de dépenses ou d’économies par une bonne utilisation de l’autoconsommation, il faut toujours considérer le tarif de reprise comme une perte!

La seule chose qui m’importe en fait: mon modèle marche bien: jamais ni trop chaud ni trop froid dans la maison (réglage par pièce) et factures raisonnables.

Ces graphiques, pour l’instant, ne m’apportent pas grand chose, mais me montre que ma “stratégie” semble correcte!

Un cas extrême sans soleil ou presque, et charge de la voiture:


La charge de la batterie de voiture à 11kW a commencé à 21h00 et on voit les pics de la pompe à chaleur!

Nous avons un maximum de 14,6kW à 22h15.

Après 21h00 nous avons bien une base de 11kW, donc de 33kWh jusqu’à minuit. Les pics sur ce 11kW devraient dans la réalité être plat: la pompe consomme environ 3kW et ne joue pas au yoyo. C’est simplement l’incapacité par logiciel de faire ce graphique à partir de mesures chaque 15 minutes. S’il est possible de calculer exactement le coût de la recharge voiture, il est impossible de déterminer, même partiellement, les coûts du chauffage (on pourrait le faire avec les kWh qui manquent sur la feuille Excel) .

La production photovoltaïque et l’autoconsommation, ici, c’est négligeable.

Avec 14.6kW on pourrait avoir 2’085 ampoules allumées (7W – équivalent 60W)! C’est bien d’éteindre les luminaires, mais …

Si nous faisions une charge de voiture en journée, il faudrait une journée sans nuage et une grande surface de panneaux, pour profiter au maximum de l’autoconsommation. Chez mon producteur et distributeur, une charge en journée en 2024 pourrait représenter jusqu’à 39% de coûts supplémentaires.

Si à 21h00 (début du bas tarif) tout le monde faisait comme moi, mon dieu la charge sur le réseau!

 

Donc, encore une fois, la feuille Excel devrait inclure les colonnes 1.8.1, 1.8.2, 2.8.1 et 2.8.2 du compteur intelligent (les valeurs de consommation (1.8), de reprise (2.8) et par tarif (.1 et .2).) afin de pouvoir faire des analyses de consommation, de diminution de sa facture électrique, voire d’investissement.

Mais il semblerait que les données ne sont transmises qu’une seule fois par jour depuis le compteur. Si ces kWh ne sont pas conservés chaque 15 minutes dans le compteur, on est mal parti!

Donc, ce compteur ne fait que de mesurer les kW à certains instants. Il ne nous donne aucunes données sur l’essentiel, les kWh, qui nous permettraient d’améliorer notre facture et notre consommation! 

Graphiques au mois et à l’année


Dans la page “
Consommation valeurs mesurées“, il est possible de visualiser les valeurs aux mois et à l’année, mais ils ne nous apporterons rien de plus. Par exemple, on sait les besoins en hiver pour le chauffage, voire une pompe piscine en été.
Parfois on en fait juste une constatation, on monte le chauffage pour nos visiteurs et manque de pot: il fait beaucoup plus froid et peu de soleil!

C’est une analyse ponctuelle et journalière qui nous permettra de diminuer les kW et les kWh! 

Les graphiques mensuelles ou annuelles pourraient nous montrer des couleurs différentes suivant les bas et haut tarif! Là ce serait vraiment intelligent!

Et les bricoles :


Avec ce type de graphique, il est impossible d’évaluer les économies d’appareils de basse puissance. Par contre, on peut examiner les données de la feuille Excel pour identifier ce que j’appelle le bruit de fond: les appareils qui restent allumés inutilement ou par nécessité (frigo et congélo). On pourra alors couper certains appareils, changer de vieilles ampoules, voire remplacer un vieux frigo.

Dans la colonne Consommation (kW) de la feuille Excel, on cherchera les valeurs les plus petites pour lancer notre réflexion. Même gagné 50W en continu (invisible sur ces graphiques, sur une année, cela compte (438kWh, plus de 2’500 km de voiture électrique en zone urbaine)!

La consommation d’un lave-linge ou d’un lave-vaisselle, ce ne sont pas des bricoles, mais c’est impossible à identifier sur ce type de graphique! J’ai essayé, noté les heures, et c’est dilué dans la masse. Donc le principe de faire tourner ces “machines” aux heures creuses, et en présence de soleil pour les chanceux avec panneaux solaires, reste la règle.

Dans mon article Installations photovoltaïques – Liens utiles, guides et infos pratiques j’avais mentionné la référence On teste 4 outils pour gérer sa consommation d’électricité en temps réel où il y a un joli tableau de possibilités d’économie. Avec des panneaux solaires, on regardera aussi s’il y a du soleil avant de “lancer” une machine et les voitures électriques peuvent être réglées avec une puissance de charge plus basse, une période de charge plus courte, pour rester au mieux en autoconsommation.

 


Contact bienvenu et attentionné: jean-bernard@boichat.ch