Menu Fermer

Analyse de mes factures d'électricité du Groupe E - 2024

Auteur: Jean-Bernard Boichat
Belfaux – Suisse
Création: 10 février 2024
Date de la dernière modification: 22 juin 2024

Fin janvier 2024, j’ai été absent 3 semaines, j’avais réduit mon chauffage durant cette période d’hiver en utilisant de nouveaux outils, j’ai aussi analysé de l’extérieur avec mon smartphone les données de mon compteur du Groupe E, soit disant intelligent, et reçu à ma rentrée ma première facture avec les nouveaux tarifs.

C’était donc LA bonne occasion pour refaire une analyse montrant où le bas blesse, qui sont les dindons de la farce et aussi l’impact mon extension PV faite en décembre 2023. 

Les lecteurs comprendront que j’ai une installation photovoltaïque, mais pas mal de remarques ci-dessous s’appliquent aux autres consommateurs, en particulier les possesseurs de chauffage électrique (donc de pompe à chaleur aussi) et de voitures électriques.

 
Remarques générales

Le choc pour de nombreux consommateurs peu informés au sujet des nouveaux tarifs 2024 de l’électricité va être terrible!

J’espère être juste dans mes calculs. Il ne faut pas oublier la TVA et la réserve d’hiver.
Donc pour ce document j’ai sorti les chiffres suivants:
Le bas tarif avant 2024: 17.4 cts
Le bas tarif depuis janvier 2024: 25.1 cts (plus de 40%!)
Et le haut tarif depuis 2024: 32.18 cts
Reprise inchangée: -14.45 cts

 

Je vais commencer sans doute par l’autoconsommation peu discutée dans mes autres articles. Celle-ci ne se voit pas sur la facture, c’est normal, mais essentielle pour la compréhension des chiffres indiqués, le réglage de ses appareils et les possibles économies d’énergie et de dépenses.

 
Autoconsommation

Rappel: Un appareil énergivore de 1550W qui fonctionne en journée pendant 2 heures, c’est une facture de Frs 100cts. En autoconsommation, c’est 45cts, la perte de la reprise! 

Un premier calcul rapide pour ces trois mois d’hiver 2023-2024 me donne un résultat vraiment désolant.
Je n’obtiens un chiffre qui n’est que d’environ 15%. Je ne suis pas vraiment surpris! Donc, pour une production PV de 100kWh uniquement
15kWh serait utilisé. Cela veut dire que soit il y a peu ou pas de soleil, ou bien trop pour mon chauffage et le reste. Cela ressort des graphiques que j’ai à disposition.
On ne peut pas autoconsommer la nuit, couper le chauffage la nuit et n’utiliser que la période ensoleillée de la journée, plus courte en hiver avec sa météo souvent défavorable et nuageuse.

Donc c’est compliqué d’autoconsommer plus en hiver pour gagner sur la différence entre le tarif de reprise et celui conjugué de jour, de Swissgrid, de la réserve d’hiver, de la taxe fédérale et de la TVA.

En hiver, on a le chauffage, et en été 4-5 fois plus de soleil. Donc pas de soucis: je récupérerai en été sur la reprise. Ayant à présent une partie des panneaux plus orienté à l’est, je vais pouvoir mieux autoconsommer avec une courbe de rendement plus large! A partir de mi-février, j’ai vu une nette différence!

Note supplémentaire (mai 2024) sans adapter ce document: à partir, disons de début Avril, et avant de stopper le chauffage pour l’été, il est possible de réduire le chauffage la nuit, pour profiter de la production photovoltaïque le jour en améliorant l’autoconsommation, beaucoup plus élevé que les 15% indiqués ci-dessus.

Ajouter ici encore la coupure de midi … un autre tord-boyau de plus pour les chauffages électriques ou boilers! 

 
Charge d’une voiture électrique de 50kWh

Jusqu’à présent (2023) j’ai toujours chargé ma voiture la nuit.
Donc, avant 2024, avec 
50 * 17.4 cts, c’était un coût de Frs 8.70.-
 La situation a changé (avec une extension de mes panneaux en décembre 2023) et je dois sans doute réviser ma manière de faire!

Charger cette batterie en hiver 2024 la nuit, au bas tarif, c’est 50 * 25.1 cts, c’est à dire Frs 12.55.-

Charger le jour c’est 50 * 32.18 cts, c’est à dire Frs 16.10.-

Charger le jour avec des panneaux solaires donnant suffisamment de puissance durant toute la durée de charge, c’est 50 * 14.45cts, c’est à dire Frs 7.20.-, c’est ce qu’on perd en gain de reprise!

En Décembre et Janvier, les journées sont courtes et il est difficile de piquer un jour long et complet de soleil sans nuage. De toute façon, il faudra régler sa borne de recharge ou dans la voiture, pour ne pas avoir une puissance de charge trop haute. J’ai expérimenté mi-février à 6,5kW entre 9:00 et 17:00: pas mal du tout!  Pour 47kWh de charge, je suis arrivé entres ces heures à Frs 8.- inclus le chauffage et le reste. L’autoconsommation était bonne. Si la batterie a trop baissée en charge, il faudra limiter le nombre d’heures ou attendre quelques semaines.

Donc, si on n’a pas de panneaux solaires, il faudrait charger sa voiture la nuit de toute manière, comme pour tous les autres appareils quand c’est possible (le lave-vaisselle et l’eau chaude entre autres). 

Note supplémentaire sans adapter ce document (mai 2024): à partir, disons de mi-Avril, il est déjà possible de charger partiellement sa voiture en autoconsommation!!

Certains diront que je m’amuse bien! C’est comme de choisir une station d’essence au meilleur prix! Sur l’année cela compte!

 
Eau sanitaire

Mon concept de chauffe la nuit avec ma pompe à chaleur (très peu de kWh) devrait rester.
A l’avenir penser à un système fonctionnant sur le surplus PV en journée pourrait aider.

 
Usage de batterie

Toujours inutile je pense: trop cher et durée de vie trop courte!
Faire tout de même un calcul pour l’hiver et la mi-saison pour en fait mieux utiliser l’autoconsommation. 

 
Le scandale de la seconde facture 2024

Elle est arrivée le 13 mai! Magnifique, regardez:

Consommation haut et bas tarif: 576 kWh et 952 kWh
Reprise: 2471 kWh

Je fais vraiment tout juste, en particulier avec Comment régler sa pompe à chaleur pour une consommation optimale d’électricité, mais la facture reste positive à Frs 114.-, même avec une telle reprise!

Choquant, honteux, indécent et révoltant.

 
Conclusions

Satisfait de mes réglages et conclusions techniques, sans aucun doute
En rajoutant des panneaux solaires et en diminuant le chauffage la nuit vu les tarifs, ce fut un bon plan économique.

Regarder dehors avant de “lancer” une “machine” (ou attendre le soir) reste de mise évidemment!
Depuis le printemps, même s’il fait gris, le ciel est plus lumineux et source de kW ( kWh)!

En 2024, on commence à parler de tarifs de reprise journaliers qui deviennent négatif (il y a trop de production solaire)! Une catastrophe pour les états et les politiciens qui prônent le photovoltaïque. 
En cas de doute, il est donc préférable de surdimensionner la surface des panneaux afin d’augmenter l’autoconsommation en hiver (mauvaise par nature: journées courtes et soleil bas)!