• 01.jpg
  • 02.jpg
  • 2bf13888241103107135f650bf2cd07c.jpg
  • 03.jpg
  • 4cfb670a02bac010dc6e0e6dd2247b47.jpg
  • 7d2363555950844336f950dc8ee2f556.jpg
  • 408ba23658fe50045db555c95cad8648.jpg
  • a12cacb75dde9d647a2aff63492697de.jpg
  • ba297b403f5401bb5df9d2f3ba93b37a.jpg
  • c36aa121a75cfbfcbea35a4c088c0408.jpg
  • d7c3c27694a492e03cb9d04b949b8d09.jpg
  • fd4c9630a2df4a2a9db303362b33d8ee.jpg

Il ne faut pas rêver, la photo ci-dessous est presque impossible avec un Smartphone.
Voir par exemple mon article Prise en main du Nikon Z7, trucs et astuces, références.


Avant de partir en croisière pour la Norvège, j'avais préparé un certain nombre de paramètres pour mon Nikon Z7 et un trépied.
Mais le bateau bouge, je le savais. Par contre, ce que j'ignorais: les aurores boréales s'aggitent, se déplacent, grandissent, diminuent, pour finalement disparaître.
Donc on a le temps et pas de trèpied.

Celle-ci, c'est Focale de F4, exposition de 0.62 et sensibilité d'ISO-8000.

 NOR 9852R

Le capteur CMOS plein format de 45,7 millions de pixels explique aussi ce temps d'exposition.

Bon, ensuite, c'est aussi une question de chance, nous avons eu 5 jours de suite avec un ciel clair, des aurores boréales et la pleine lune. Cette dernière n'est pas génante: on le voit sur la montagne illuminée.
Avec une croisière, on a pas trop le choix. L'idéal serait de rester entre décembre et janvier, à Tromsø, sur plusieurs semaines et chasser en campagne avec un 4*4 et un trépied! 

Album Google: Norvège - Fin 2022 - Chasse aux aurores boréales dans les fjords entre Bergen et le Cap Nord

Et la vidéo YouTube du même nom :